La publicité arrive sur Twitter pour affronter Facebook

Twitter a annoncé récemment la modification de ses conditions d’utilisation. Bien que restant flou sur la nature de son modèle économique, Twitter y annonce la possible intégration de publicités sur son interface. Twitter cherche plus que jamais à entrer dans une démarche de retour sur investissement pour affronter la concurrence accrue de Facebook.

Twitter présente ainsi la nouvelle clause :

Les Services (l’interface de Twitter) peuvent contenir des publicités, qui peuvent être ciblées sur le contenu,  les informations sur les Services, les requêtes formulées par le Service, ou toutes autres informations. Les types et l’étendue des publicités diffusées par Twitter sur les Services peuvent être amenées à changer. En contrepartie de l’accès et de l’utilisation que Twitter vous accorde pour ses Services, vous acceptez que Twitter, ses  fournisseurs et ses partenaires puissent insérer ces annonces publicitaires sur les Services ou les lier à l’affichage de contenu et d’informations issues des services, qu’ils soient soumis par vous ou par d’autres.

Si la nature des publicités n’est pas encore fixée – s’agira-t-il de Tweets sponsorisés ou d’espaces publicitaires sur votre page, de publicités intrusives sur les versions mobiles de Twitter ? – la justification de son apparition ne devrait pas soulever de grandes contestations de la part des internautes. La nécessité de rentabiliser un site est aujourd’hui acceptée par tous. Tant que son accès demeure gratuit.

Ne soyons pas dupe, cette intégration d’espaces publicitaires ne suffira pas à rentabiliser les développements de Twitter. Il n’a pas de raisons pour que Twitter constitue une exception. L’apparition de la publicité n’est que la partie visible de l’iceberg économique que Twitter doit constituer pour trouver les ressources indispensables à son développement propre et affronter Facebook.

Author: Nicolas Bariteau Consultant indépendant, je travaille depuis plus de 8 ans dans les métiers du web, de la publicité et des média. Passionné de Culture, je me suis spécialisé dans l'accompagnement des professionnels de la Culture en web marketing, stratégies Internet et média sociaux. J'ai cofondé en 2009 Culture Conseil, portail d'information sur Internet pour les acteurs de la Culture.