Internautes et réseaux sociaux en France en 2010

L’Observatoire Ifop des réseaux sociaux vient de publier une étude dédiée à l’évolution des réseaux sociaux en France. Notoriété, appartenance, plus fortes progressions, parcourez notre analyse pour mieux utiliser les réseaux sociaux en 2010.

appartenance-reseaux-sociaux-france-2009

Copains d’avant, Windows Live et Facebook, le tiercé gagnant

En France, un internaute est membre en moyenne de 2 réseaux sociaux dont Copains d’avant, Windows Live et Facebook, toutes catégories socio-professionnelles confondues.

Si Facebook et Copains d’avant confortent cet état de fait en enregistrant les plus fortes progression en nombre de membres en 2009 , Twitter arrive juste derrière avec plus de 3 points de progression.

Twitter, une notoriété exponentielle

En 2009, tous les réseaux sociaux ont vu leur notoriété augmenter : Myspace (+ 5 points), Viadéo (+ 5 points), Facebook (+ 4 points), Copains d’avant (+ 4 points) étant en pôle position. Mais la plus forte progression de notoriété est celle de Twitter avec plus de 58 points en 1 an. Twitter est ainsi passé de 4 % à 62 % de notoriété.
Soit une progression de plus de 3000 % depuis 2007, alors que  celle de Facebook progressait de 150 %.

Les réseaux sociaux, phénomène générationnel

La notoriété et l’appartenance aux réseaux sociaux décroient avec l’âge des Internautes. Ils sont fortement investis par les 18-24 ans qui déclarent être membres de 3 réseaux sociaux en moyenne, contre 2 réseaux pour les 25-49 ans et 1 pour les 50 et plus.

Seules exceptions notables, Facebook et Copains d’avant souffrent moins de ce déficit générationnel, certainement en raison de leurs cibles plus larges.

Il est à noter que l’étude ne prend pas en compte les moins de 18 ans ce qui minimise certainement les données liées à certains réseaux sociaux très utilisés par les adolescents.

77 % des internautes français sont membres d’un réseau social

L’appartenance des Internautes aux réseaux sociaux s’est fortement généralisée depuis quelques années. En 2009,  77 % des internautes étaient membres d’un réseau social, et plus de 50 % des internautes étaient membres d’au moins 2 réseaux sociaux.

Les chiffres sont particulièrement édifiants pour les 18-24 ans dont  96 % sont membres d’au moins un réseau social.  Et cette appartenance dépasse les 50 % chez les plus de 65 ans.

Si l’usage des réseaux sociaux semble par la même généralisé, il convient d’apporter quelques nuances.

La notoriété d’un réseau social n’est pas forcément liée à l’importance de sa communauté. Twitter a connu la plus forte progression en terme de notoriété depuis 2007 ( +3 000 %) mais seulement 5 %  des internautes français en sont actuellement membres. Myspace a vu en 1 an sa notoriété croître de 5 points, mais son nombre de membres aurait diminué de 4 points dans le même temps

L’importance d’un réseau social en nombre de membres ne reflète pas non plus forcément son dynamisme, la qualité des contenus produits ou échangés, et l’activité de ses membres. Avoir un compte ne signifie pas être actif.

Tout l’enjeu des entreprises souhaitant investir les réseaux sociaux repose aujourd’hui sur cet état de fait.

Voir l’étude de l’Observatoire Ifop des Réseaux Sociaux

Voir plus de présentations de Up Your Web.
Author: Nicolas Bariteau Consultant indépendant, je travaille depuis plus de 8 ans dans les métiers du web, de la publicité et des média. Passionné de Culture, je me suis spécialisé dans l'accompagnement des professionnels de la Culture en web marketing, stratégies Internet et média sociaux. J'ai cofondé en 2009 Culture Conseil, portail d'information sur Internet pour les acteurs de la Culture.