La dynamique Muséogeeks

Les Geek au secours de la Culture

Alors que le numérique bouleverse nos sociétés, il n’est pas étonnant de constater que le secteur culturel, qui questionne traditionnellement notre rapport au présent au regard du passé pour mieux le dépasser ou s’en inspirer se soit emparé du sujet.

Une des premières initiatives, sinon la première, fut le CLIC France, ou Club Innovation & Culture France, qui réunit depuis fin 2008 plus de 70 institutions et collectivités territoriales patrimoniales (musées, lieux de patrimoine, lieux de culture scientifique français), et 16 entreprises du secteur du numérique culturel sensibilisés aux problématiques des nouvelles technologies numériques et de leurs usages. Dans ce club, qui organise chaque année les Rencontres Nationales Culture & Innovation(s), seuls les membres sont susceptibles d’accéder à tout ou partie des services proposés par le CLIC France (participation aux ateliers, accès total au site internet et à la base de données…) en fonction du montant de leur cotisation annuelle.

Plus récemment de nouvelles initiatives ont émergé avec une philosophie toute autre, fondée sur les principes d’ouverture et de collaboration plus en phase avec leur époque et les valeurs du numérique. Des professionnels et étudiants de la communication et de la médiation dans le domaine des musées et du spectacle vivant ont décidé de prendre le taureau par les cornes en initiant une dynamique positive de recherche, d’expérimentation, de rencontres et de partage des bonnes pratiques.

Les Geeks au service de la Culture

Les muséogeeks par exemple, réunis autour du projet MuzéoNum, sont à la fois chercheurs, explorateurs et défricheurs lors des IRL (rencontres In Real Life pour passionnés technophiles de la médiation notamment), co-créateurs dans leur wiki; ils ont structuré leur approche par la construction d’un réseau fruit de rencontres et de collaborations quotidiennes, multiples, réelles et numériques.

Cette initiative pourrait-elle inspirer les professionnels du spectacle vivant ? Oui et elle existe dors et déjà, le TMNlab, ou Laboratoire Théâtres & Médiations numériques réunis les theatrogeeks de bonne volonté. Ce TMNLab, initié en 2013 par Anne Le Gall, directrice de la communication et du développement de l’Avant Seine / Théâtre de Colombes, a pour objectif de :

  • « Favoriser, interroger et développer l’utilisation des outils numériques, existants et à venir, en communication et médiation pour les théâtres et plus largement les lieux de spectacle vivant.
  • Constituer un réseau de professionnels de la communication, de la médiation et des relations avec les publics pour l’échange et la coopération en France et à l’étranger.
  • Donner de la visibilité, promouvoir et faire reconnaître les pratiques professionnelles innovantes.
  • Créer un espace collaboratif numérique, centre de ressources et de débats. »

Une première rencontre a déjà eu lieu ce mois de février 2014 pour lancer le projet et a abouti à une liste de cinq thématiques de travail :

  1. Stratégie de communication cross média dans les théâtres,
  2. Numérique, territoire et décloisonnement des théâtres,
  3. Accompagner le parcours spectateur : quels outils numériques pour une approche marketing des publics ?
  4. Sensibiliser les équipes et artistes aux projets numériques,
  5. Conquérir de nouveaux publics via les réseaux sociaux.

Un deuxième rendez-vous est dors et déjà prévu en avril. Pour en savoir plus sur le TMN Lab, vous pouvez vous rendre sur leur site web www.tmnlab.com et les suivre sur Twitter @TMNlab.

Que faut-il retenir de ces initiatives ? La volonté de dépasser les contraintes perçues du numérique par le partage et la collaboration nourris des questionnements de chacun comme autant de retours d’expérience pour l’aborder de manière constructive.

Author: Nicolas Bariteau Fondateur de The ThinkLab #Bordeaux #Paris Conseil/formation transformation digitale #stratégies Internet #webmarketing #businessmodel #communication www.thethinklab.fr