Médias sociaux et réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Linkedin, YouTube, Google plus, Pinterest

3 conseils pour une prise de parole efficace sur les médias sociaux – Conseil #2

Nous avons initié la semaine dernière une série de trois articles destinés à faciliter la prise en main des médias et réseaux sociaux par les professionnels. Intitulée 3 conseils pour une prise de parole efficace sur les médias sociaux, nous abordons aujourd’hui son second volet.

Deuxième enseignement : Soyez ouvert et réceptif, mais gardez le contrôle

En quelques années, et avec plus d’un milliard d’utilisateurs des médias et réseaux sociaux, l’engagement social façonne littéralement les conversations à travers le monde autour des thèmes de la politique, des célébrités, des affaires et des marques. Naturellement, des questions se posent de savoir qui, quoi, où, quand et pourquoi les marques doivent commencer à entrer dans la conversation. Sans préparation, la situation peut déraper, il est donc indispensable de trouver l’équilibre approprié pour rester pertinent mais garder le contrôle sans froisser ceux qui vous critiquent.

Certes, vous ne pouvez contrôler tout ce que les gens disent de vous. Mais avez-vous déjà pu le faire ? Bien sûr que non ! Vos prospects, clients, consommateurs, publics n’ont pas attendu les réseaux sociaux pour parler de vous de manière plus ou moins formelle. Mais ces opinions positives ou négatives à votre encontre n’étaient pas visible de tous et restaient confinés dans des cercles restreints professionnels, amicaux ou familiaux. Et parfois, le bouche à oreille aidant, certains sujets prenaient de l’ampleur sans que vous ne puissiez réagir efficacement. Désormais les médias sociaux surexposent ces avis mais les concentrent aussi. Alors saisissez cette opportunité !

Méfiez-vous des conversations houleuses sur les réseaux sociaux

Il est facile de se laisser prendre par les affres du temps réel et de vouloir réagir rapidement aux opinions et commentaires les plus triviaux de peur que l’incendie ne se répande. Bien qu’il soit important de prêter attention aux prises de paroles des gens sur Internet et d’échanger avec le monde autour de vous, les réactions et les réponses trop rapides à des conversations houleuses ou sensibles peuvent conduire à une attention non désirée pour votre marque. Le paradoxe est là, l’équilibre est fragile. Il est important de s’assurer que les contenus publiés respectent le chemin de fer tracé en interne et que les conversations poursuivies par le community manager ou la personne chargée chez vous des médias sociaux délivrent un message toujours positif et mesuré.

Questions à considérer :

• Quels sujets, le cas échéant, sont à exclure de nos canaux de communication sociaux ? Quels sont les sujets sensibles liés à notre marque, nos produits ?

• Quand est-il approprié d’avoir des conversations en message public ou privé ? Où s’arrêtent les conversations, où commencent les sujets de crise et la nuisance pour tous ?

• Comment devrions-nous exactement différencier les opinions personnelles des opinions de la marque ?

• Comment gérons-nous les conversations ou questions relatives à nos concurrents ?

• Répondons-nous aux questions des clients par l’intermédiaire des réseaux sociaux ?

À la lumière de ces idées, et de concert avec vos campagnes marketing, il est indispensable de fixer les modalités de l’engagement souhaité sur les réseaux. Oui, développez l’engagement avec votre auditoire, acceptez divers points de vue et n’hésitez pas à susciter un débat sain mais, en tant que professionnel et à titre personnel, rester conscient que vous représentez une entité plus grande que vous.

L’acceptation de ces règles est essentielle et vous devez établir avec vos équipes des normes qui définissent votre prise de parole, lui ajoutent de la valeur, et de la positivité.

Author: Nicolas Bariteau Fondateur de The ThinkLab #Bordeaux #Paris Conseil/formation transformation digitale #stratégies Internet #webmarketing #businessmodel #communication www.thethinklab.fr